×

Insuffisance veineuse : Comment dois-je traiter mes varices

  • Insuffisance veineuse : Comment dois-je  traiter mes varices

Des veines inesthétiques qui ondulent à fleur de peau sur les mollets ou les cuisses, de petits réseaux violacés qui nappent les jambes : ces varices et varicosités ne sont lus réservées aux personnes âgées.
La varice est une dilatation pathologique d’une veine. Elle devient sinueuse, incontinente et est incapable de renvoyer le sang du bas vers le haut.
Les responsables sont les valvules, ces petits clapets en bordure intérieure des veines qui s’ouvrent dans une seule direction obligeant le sang à circuler en direction du cœur.
En se refermant elles empêchent le sang de redescendre en sens inverse. Résultat : si les valvules s’affaiblissent le sang circule moins bien et a tendance à stagner dans les jambes. Son accumulation dilate les veines et les varices apparaissent.

Les facteurs de risques :

Les raisons des varices et verrucosités sont multiples : grossesse, surcharge pondérale, chaleur, position de travail debout ou encore certains traitements hormonaux.Les variations hormonales fragilisent les veines , Avant les règles, par exemple, certaines femmes voient leurs jambes gonfler et leurs problèmes veineux s’aggraver. Les hormones féminines, œstrogènes et progestérone, agissent en effet sur les veines. Elles dilatent leur calibre et ralentissent le flux sanguin, ce qui peut aggraver les symptômes d’une insuffisance veineuse

Qu’est-ce que risque si je garde mes varices ?

Une varice ne disparaît jamais toute seule. Plus le temps passe et plus elle grossit et plus le risque d’avoir d’autres varices augmente. Cette évolution peut être lente ou au contraire rapide.
En l’absence de traitement, l’évolution se fait également souvent vers une aggravation des symptômes (lourdeurs, douleurs, sensations de gonflement, crampes nocturnes …).

Mais les veines, s’entretiennent ! En adoptant de bons réflexes. Comme marcher au moins 30mn par jour, éviter la chaleur, porter des vêtements adéquats :
Faire de l’exercice
Les sports « doux » comme la marche rapide, la natation, etc., peuvent vous faire beaucoup de bien. En se contractant progressivement et régulièrement, les muscles des mollets aident en effet le sang à remonter vers le haut du corps. En revanche, les sports qui demandent des efforts violents comme le tennis, le football ou le rugby sont déconseillés.

Se dégourdir les jambes

Au travail, vous restez des heures entières debout ou assis ? Ce n’est pas bon. Pour activer la circulation, la pause s’impose. Vous en profiterez pour marcher quelques minutes.

Eviter la chaleur

Le bain trop chaud, les expositions des jambes au soleil, le chauffage dirigé vers les pieds dans la voiture… sont à éviter car ils font se dilater les veines.

Des vêtements bien choisis

Le pantalon de toile qui vous sert le ventre ou le jean qui comprime vos cuisses sont à laisser dans les placards. Préférez des vêtements un peu larges dans lesquels vous êtes à l’aise. Pour ce qui est des chaussures, les talons trop hauts ne sont pas une bonne idée. La hauteur idéale : 2cm. Comme ça, votre pied pourra bien se dérouler sur le sol et le sang sera « poussé » vers le haut de la jambe. Evitez aussi les mi-bas qui serrent le haut des mollets.

Bien manger

Une alimentation variée et équilibrée, c’est la base. Certains aliments vous sont aussi spécialement recommandés. Les antioxydants, par exemple, vont protéger vos vaisseaux sanguins. On en trouve dans les poivrons, les fraises, les tomates, les agrumes, l’huile d’olive… Fruits et légumes aident également à protéger et tonifier vos veines. Enfin, n’oubliez pas de vous hydrater très régulièrement. L’eau est un excellent drainant qui aide à éliminer les toxines.

DOSSIERS SPÉCIAUX