×

#Coronavirus/ La révolution digitale ou le bouleversement qui va changer la donne

  • #Coronavirus/  La révolution digitale ou le bouleversement qui va changer la donne

L’épidémie a sans doute tué les idéologies « prêtes-à-penser”, ce virus n’est ni de droite, ni de gauche. Il n’a ni frontière, ni religion. C’est un ennemi sans drapeau, sans visage, sans uniforme, mais qui, comme à la guerre, sème la terreur et pour finir la mort. Aucun traitement, aucun vaccin connu jusqu’alors pour le vaincre. Sinon, les plus riches l’auraient trouvé et acheté.
Son seul adversaire est finalement l’intelligence humaine, intelligence individuelle et collective et cette intelligence humaine n’a qu’une seule arme : le digital. Une fois sortis du cauchemar, au moment du réveil, on va se rendre compte que le digital nous a sauvé la vie et en nous sauvant la vie nous a fait changer.
Cette révolution digitale va impacter tout le 21ème siècle, exactement comme la machine à vapeur avait dominé le 19e siècle et l’électricité celui du 20ème siècle.
Mais comme la révolution industrielle ou électrique, la révolution digitale va nécessiter d’énormes investissements en matériels, en serveurs, en équipements de communication et en recherche. C’est exactement ce qui a commencé à se faire dans le monde entier avec la montée en puissance des grandes entreprises du digital. Les fameux Gafam. Les Google, Amazon, Facebook, Microsoft, Apple qu’ils soient américains ou chinois. Et on voit bien que les deux pays se livrent à une concurrence effrénée pour le contrôle des marchés, des matières premières, des énergies, mais aussi des datas
Cette crise va donc imposer dans le monde entier l’univers digital, tout comme au 19e siècle, la machine à vapeur s’est imposée comme moteur du décollage économique et tout comme au 20ème siècle, l’électricité s’est généralisée sur toute la planète.
Toute la question au 19e siècle et au 20e siècle aura été de savoir qui contrôle les matières premières et l’énergie, le charbon, le pétrole ou le nucléaire.Avec le digital toute la question sera de savoir qui contrôlera les opérateurs de réseau, les producteurs de logiciels et ceux qui gèreront la Data.

DOSSIERS SPÉCIAUX