×

Les échos d’un deuil.

  • Les échos d’un deuil.

 

 

 

Par Jihène Sayari.

 

 

Voilà maintenant exactement un mois que mon ami d’enfance, l’un de mes plus proches confidents, est parti soudainement pour un monde meilleur. Un mois s’est écoulé, sans que je sache vraiment comment… Un mois où mon cœur a littéralement cessé de battre, ne serait-ce que quelques instants. Un mois durant lequel mon esprit s’est arrêté, incapable de raisonner.

 

Ce n’était pas juste un ami. C’était des années de souvenirs, des milliers d’heures de fous rires… C’était un refuge dans les tempêtes de la vie et une source de joie dans les moments de désarroi. Comment faire le deuil de quelqu’un dont la présence était si essentielle ? Comment dire adieu à quelqu’un qui faisait partie intégrante de notre existence ?

 

Tellement de souvenirs, de conversations inachevées, de rires partagés que j’aurais voulu prolonger. Pourtant, malgré la douleur, il nous faut avancer à contre-cœur. Nous devons terminer ce que nous avons commencé dans ce monde avant de retrouver nos disparus dans un au-delà meilleur.

 

Le deuil, c’est peut-être la force de continuer malgré cette absence qui nous hante.

Adieu mon ami, à dans quelques mois ou années, qui sait !

DOSSIERS SPÉCIAUX