×

Symphonie de Vie : Entre Rêves et Réalités, Les Accords Inaltérables de l’Existence.

  • Symphonie de Vie : Entre Rêves et Réalités, Les Accords Inaltérables de l’Existence.

Par Nesrine Ben Khedija.

 

J’aurais aimé vivre là où il neige l’hiver, où il pleut en automne. J’aurais aimé savourer un été indien et vivre un vrai printemps.

Ça aurait été génial de pouvoir emmener mes enfants au parc et les voir patiner sur de la glace…

Pouvoir savourer un cinéma en plein air et un concert de rock grandiose…

J’aurais voulu…

J’aurais aimé tant de choses, mais à la place, j’ai une vue sur une mosquée et une Tunisie plein le cœur…

Et cela me comble.

Tout ça pour dire que chaque instant qui passe est un moment de bonheur, vécu ou raté…

Que chaque seconde qui s’écoule contient les débris d’un rêve perdu ou les espoirs d’un autre qui saura un jour s’affirmer.

Que chaque jour est le témoin de notre réalité.

Les envies, les désirs et les souhaits ainsi que les rêves, qui ne sont rien d’autre qu’une réalité qui attend le bon moment, prennent les formes et les couleurs du cadre et de la scène sur laquelle on décide de se produire. Celle qu’on appelle Notre vie.

Nous sommes toutes et tous né-e-s sous la même étoile, il n’y a pas une bonne et une mauvaise. Chacun aura sa part de tout… et de bonheur et de malheur. L’important, c’est de savoir savourer jusqu’à l’extase et souffrir dans le respect.

Le destin…

La localisation géographique, le niveau de développement du pays dans lequel nous vivons ou même les noms de famille qui nous collent à la peau ne sont rien d’autre que des épreuves à vivre.

Contrairement aux guerres, aux misères et aux maladies qui sont universelles, Nous, nous sommes uniques.

Parfois on choisit la voie qui nous arrange, parfois même celle qui nous dérange, le plus important c’est d’avoir le choix et ça, nous l’avons!

Pas toujours me diriez-vous, certes, mais dans la majorité des cas nous sommes nés pour être libres!

Le rire rend la réalité plus supportable, être heureux malgré les douleurs n’est pas une manière de fuir… Oh que non!

La foi, le rêve et l’espoir sont des outils pour arriver en paix à la fin d’une vie. Autant savoir les manier, autant en profiter et rire de la vie au lieu de la laisser se rire de nous.

De nos jours on fuit les regards, on se détourne des éloges et on refuse l’aide des autres par peur de devoir quelque chose à quelqu’un.

C’est triste de ne plus savoir recevoir par peur de devoir donner.

Mais heureusement que l’amour et le cœur ne nous demandent pas permission pour immortaliser certaines rencontres et faire de nos nuits des insomnies savoureuses.

Jetez-vous à l’eau même s’il fait froid… mieux vaut mourir de courage que pourrir dans un conformisme banal et dégradant.

DOSSIERS SPÉCIAUX