×

Les femmes plus susceptibles de souffrir du syndrome de l’imposteur que les hommes, selon une enquête.

  • Les femmes plus susceptibles de souffrir du syndrome de l’imposteur que les hommes, selon une enquête.

 

Selon une enquête britannique menée par l’agence OnePoll en collaboration avec le Young Women’s Trust, plus d’une femme sur deux souffrirait du syndrome de l’imposteur, un sentiment d’incapacité à se sentir à la hauteur de son travail ou de son rôle dans la vie. Ce sentiment est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes, qui ont tendance à avoir plus confiance en eux-mêmes et à foncer sans se poser de questions. Les femmes souffrant du syndrome de l’imposteur éprouvent des doutes sur leurs compétences et se sentent souvent sous-qualifiées pour leur travail. 

Le syndrome peut également avoir un impact sur d’autres aspects de la vie, tels que les relations amoureuses, les relations amicales et la parentalité. Les femmes ont tendance à ressentir ce syndrome plus fortement dans la vingtaine, une période où la société attend beaucoup d’elles.

 Les réseaux sociaux, qui ne montrent souvent que des modèles de perfection, peuvent également contribuer au développement du syndrome de l’imposteur chez les jeunes. Le syndrome peut être une entité paralysante, qui a un impact sur de nombreux domaines de la vie quotidienne, a averti la présentatrice AJ Odudu, qui a elle-même souvent souffert de ce syndrome dans sa vie.

 

 

 

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX