×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Cri d’alerte envoyé douloureusement de la part de Rabii Ben Brahim!

  • Cri d’alerte envoyé douloureusement de la part de Rabii Ben Brahim!

 

Pourquoi nous ne reconnaissons pas le travail de l’autre ?

                               

                                                                                                       Crédit photo The Dreamer 

 

Entre les hautes montagnes du Kef et la table de Jugurtha, entre les
belles hauteurs de Zaghouan et le chant des oiseaux libres et
sauvages.
Perdu des fois dans son généreux désert et émerveillé toujours par
le coucher de soleil de son île des rêves, un tunisien fait découvrir au
monde entier ce qu’est la beauté : La Tunisie.
En pleine nature vierge et heureuse de ce grand pays que nous
croyons connaitre, le rêveur Rabii Ben Brahim, The Dreamer pour les
intimes, a choisi de prendre quartier.
Un point de vue totalement différent sur les opportunités de la vraie
vie qui ne sont pour lui que liberté et beauté.
A travers ses vidéos et ses aventures, The Dreamer nous emmène
vers un monde magique, une Tunisie inconnue, celle des hivers doux
et des étés parfumés aux jasmins.
Il pourrait vous sembler évident de partager les mêmes angles de vue
que lui, mais une simple immersion dans son monde magique suffira
pour vous dire qu’il est temps de vivre l’aventure Tunisie comme il se
doit de le faire.
Difficile de trouver meilleur ambassadeur que ce tunisien capable de
vendre un rêve qui n’est autre qu’une réalité méconnue, car par la
mise à nue de cette terre riche et généreuse tout à l’image des
oliviers qui la couvrent, The Dreamer arrive à nous faire rêver.
Avec lui naît cette conviction de pouvoir voler, car il dit fermement
qu’apprendre à voler en Tunisie est possible, faire partie intégrante
de la nature, se plier à ses désirs jusqu’au bout des caprices pour
devenir enfin l’image de la nature prodigieuse de ce pays, libre et
beau.

Perdue dans les couleurs de ses vidéos et emportée par la douceur
de la musique qui les accompagne, une question bouscule mon esprit
déjà pris en otage : Pourquoi ?
Pourquoi nous ne connaissons pas la valeur des choses ?
Pourquoi nous ne reconnaissons pas le travail de l’autre ?
Pourquoi il nous est difficile de chérir et de mettre en avant ce beau
pays qu’est le notre ?
Ce pourquoi qui s’est imposé et à juste titre, après le cri d’alerte
envoyé douloureusement de la part de Rabii Ben Brahim suite à
l’utilisation abusive de son travail par les ministères tunisiens sans
aucune reconnaissance ni même préavis.
Un pourquoi auquel une réponse devrait être donnée à toutes ces
personnes qui se voient dérober leurs efforts, leur travail mais aussi
leur rêve d’un avenir certain.
Tout notre soutien à celui qui nous fait rêver d’une Tunisie meilleure :
Th Dreamer au grand cœur.

Nesrine Ben Khedija

DOSSIERS SPÉCIAUX