×
  • Brunch Dominical de Noêl
  • Célébration
  • Un Délectable Repas de Noêl à Emporter
  • First Brunch 2021
  • Play kids

C’est quoi être empathique ?

  • C’est quoi être empathique ?
Les personnes empathiques sont souvent très compréhensives, humaines, et possèdent une réelle capacité à faire du bien aux autres. Mais quand il est mal contrôlé, ce don d’empathie peut être une grande source d’épuisement. Alors, comment le maîtriser ?
C’est quoi être empathique ?
Une personne empathique est quelqu’un de très sensible et émotif, qui a la capacité de ressentir ce que les autres ressentent. Parfois à un tel point qu’il peut devenir difficile pour lui de discerner les émotions des autres personnes de ses propres émotions. Cela peut être des émotions de leurs proches, ou même de parfaits inconnus, croisés dans la rue ou sur un parking d’école, par exemple. Les empathiques peuvent également absorber inconsciemment les émotions et l’énergie des autres.
Cadeau ou fardeau ?
Cette capacité, bien maîtrisée, peut être un véritable cadeau : En effet, étant donné que les empathiques ressentent ce que les autres ressentent, ils communiquent d’une manière qui touche sincèrement. Et une connexion à ce niveau relationnel plus profond permet d’apporter un réel réconfort à l’autre.
Mais d’un autre côté, ressentir les émotions des autres peut s’avérer très troublant, et cela peut affecter notre boussole intérieure, ou même se manifester dans notre corps. Certaines personnes sont ainsi capable d’éprouver des douleurs qui ne leur appartiennent pas, ou passer rapidement d’une humeur à une autre, sans raisons apparentes. Cette capacité mal gérée peut être une véritable souffrance.
Le problème, c’est que beaucoup de personnes ne savent pas qu’elles ont cette sensibilité exceptionnelle, et arrivent à un point où elles ne savent plus où elles en sont, avec une sensation de ne plus avancer, d’être à part et incomprises…
Alors comment maîtriser ce don ?
La première chose à comprendre, c’est que vous ne pouvez pas abandonner votre empathie ! Même si elle vous fait souffrir et que vous préféreriez arrêter de ressentir tout cela, que vous essayez de vous endurcir et de refouler vos émotions… arrêtez ! Cette empathie fait partie de vous, et si vous choisissez de l’ignorer, vous ne vous sentirez jamais complètement en phase avec vous-même. Il n’y a pas de remède à l’empathie, car ce n’est pas une maladie ! Et vous comprendrez un jour le cadeau que cela représente. Quelques pistes pour commencer :
Limitez votre exposition aux personnes toxiques
Le premier travail est d’analyser quel type de personne vous fait particulièrement ressentir sa souffrance, ou vous prend de l’énergie. Amis, famille, amour ? Une fois défini, vous pourrez ainsi mettre en place des stratégies pour éviter les situations à risques.
Comment ? Tout d’abord, en limitant les temps d’exposition. Il ne s’agit pas non plus de vous renfermer et de repousser toutes les personnes fatigantes, mais juste de choisir votre temps. En général, les personnes empathiques ont une grande tolérance, et ont l’habitude de prendre sur elles…jusqu’au jour où elles craquent ! Alors afin de ne pas atteindre ce point de non retour, il s’agit ici d’apprendre à respecter votre sensibilité. Pour cela, vous avez besoin de temps et d’espace. Chaque personne a son seuil de tolérance, et si vous avez besoin d’avoir du temps pour vous, ne culpabilisez pas, c’est tout à fait normal et même nécessaire.
Apprenez à vous recentrer sur VOUS !
Il est indispensable pour chacun d’entre nous d’apprendre à se recentrer sur soi. Mais cela l’est d’autant plus pour une personne empathique. En effet, vous êtes à la fois comme une éponge, et à la fois votre énergie se disperse et part récolter les émotions environnantes.
Libérez vos blocages : Toutes ces émotions, si elles sont mal canalisées, conduisent très souvent à de nombreux blocages énergétiques, qui restent sur le long terme si on ne s’y intéresse pas. Sachez que de nombreux professionnels peuvent vous aider à libérer vos blocages, comme les sophrologues, les kinésiologues, les hypnotiseurs, les acupuncteurs ou encore les thérapeutes en Reiki. Cela ne coûte rien d’essayer, et pourrait bien transformer votre vie !
Ancrez-vous : Pour s’ancrer dans son corps et se retrouver en phase avec soi-même et SES propres émotions, de simples respirations peuvent déjà commencer à vous aider. Commencez par prendre l’habitude de vous concentrer sur votre respiration quand arrive une vague de stress. Pour aller plus loin, la pratique de la méditation de pleine conscience peut vous offrir un véritable repos mental et physique, nécessaire aux personnes empathiques, mais également le sport, le yoga, la marche dans la nature… Autant d’activités qui vous permettent de faire un vrai nettoyage énergétique !
Pratiquez les accords toltèques : Cette lecture magique qui est devenu un best seller mondial, est un merveilleux livre pour apprendre à ne pas prendre les choses de façon personnelle. Cela vous permettra de comprendre que vous n’avez pas à porter les émotions des autres, que ce n’est pas votre job ! Votre job, c’est d’utiliser cette sensibilité pour créer de belles choses, pour devenir de plus en plus conscient et ainsi semer des graines positives dans ce monde.
Évidemment, cela peut faire peur et donner le vertige, et vous vous dites peut-être que vous avez juste envie d’être “normal”. Mais la personne empathique a tout intérêt à ouvrir les yeux sur sa nature, et à composer avec. Une fois que vous apprenez à prendre soin de vous, et ainsi à maîtriser ce don d’empathie, vous aurez de merveilleux cadeaux à offrir à ce monde, et beaucoup de soutien à apporter aux personnes qui en ont besoin.
Julie Beaumes

DOSSIERS SPÉCIAUX