×
  • Brunch Dominical de Noêl
  • Célébration
  • Un Délectable Repas de Noêl à Emporter
  • First Brunch 2021
  • Play kids

Connaissez-vous l’état de « flow » ?

  • Connaissez-vous l’état de « flow » ?

Il vous est sans doute arrivé de vivre des moments où votre créativité et votre productivité étaient optimales, sans accrocs. Ces moments où l’on est complètement absorbé par une activité et où tout se déroule agréablement correspondent à un état de flow (« flux » en français).

 

Le flow, c’est un état d’absorption totale par une tâche, qui garantirait un sentiment de joie optimale, d’apaisement intense. En d’autre termes, c’est être tellement concentré et immergé dans une tâche, qu’on en perd notre conscience. C’est un sentiment stimulant et exaltant, une nouvelle réalité où tout est possible. C’est un véritable alignement intérieur. C’est l’impression d’être totalement en phase. C’est être dans le lâcher-prise, et perdre alors la conscience de soi même, en étant en harmonie avec tout ce qu’il y a autour. C’est être complètement connecté au moment présent et à tous ses sens, et ainsi accéder à la créativité, à notre plein potentiel, à qui on est vraiment !

 

En bref, c’est être totalement en phase avec soi-même et ce que l’on fait. Ça vous tente ?

Comment y accéder ? Quelques clefs du coach David Laroche :

1 : Avoir une activité challengeante

Car nous ne pouvons accéder à l’état de flow sans un minimum de galères ! Il faut donc choisir des activités et challenges hors de notre zone de confort, en acceptant la pression d’un challenge, tout en ayant confiance en ses capacités pour réussir. C’est être dans l’action !

2 : Focus et concentration très élevée

Cela demande de se libérer des autres activités et de se focaliser uniquement sur une tâche, afin que votre esprit sache que toute vos ressources et toute votre énergie sont dédiés à l’achèvement de cette tâche. C’est être pleinement ancré dans ce que l’on fait.

3 : Créer un environnement propice au flow

Nous sommes tous différents et nos environnements propices au flow dépendront donc de ce que l’on est. Pour certains ce sera la nature, pour d’autres la musique, ou encore l’alimentation, le sport, l’entourage familiale… Trouvez vos situations inspirantes.

4 : Se libérer de la peur de l’échec

Cela signifie de ne plus être prisonnier de ses peurs, de ses croyances limitantes. C’est ne pas être dans l’analyse, de se demander si on fait bien ou mal, ou de se soucier des jugements des autres. C’est clairement ne plus réfléchir et agir !

5 : Persévérer jusqu’au point de bascule

Car c’est au seuil de la souffrance que se trouve le progrès. Et toute sortie de la zone de confort est semée d’étapes difficiles, mais c’est grâce à la persévérance qu’on arrive à la magie. Continuez jusqu’à que le mental lâche et qu’il bascule dans l’état de flow.

6 : Utilisez des techniques pour calmer le mental

Que ce soit le yoga, la respiration en pleine conscience, la méditation… Des outils existent, nous permettant de faire taire l’incessant flux de pensées qui nous ralentit, qui nous jugent, qui nous empêchent clairement cet accès à l’état de flow. Testez-les !

Cet état est à la portée de tous. A vous de chercher quelles sont les activités qui vous offrent la possibilité de connaître cet état de flow, ou de fluidité, car elles nous permettront d’exceller, et nous procurent la satisfaction d’avoir donné un sen s à ce que nous faisons et plus de valeur à la vie.

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX