×
  • Bruncher en famille

Origine et histoire du Nouvel An

  • Origine et histoire du Nouvel An

 

Selon le calendrier grégorien, le 1er janvier est la date officielle pour fêter le Nouvel An. Il marque le début de la nouvelle année pour de nombreuses cultures. Cette date a été fixée par l’empereur romain Jules César en 46 avant notre ère. Les Romains ont également dédié ce jour, puis le mois entier à Janus, le dieu qui avait deux faces l’une tournée vers l’avant (le futur) et l’autre vers l’arrière (le passé).

La date du début de l’année a évolué dans le temps. Du temps des rois capétiens, la nouvelle année débutait le jour de Pâques ; sous Charlemagne, elle commençait le jour de Noël. C’est en 1622 qu’elle a de nouveau été fixée, et cela définitivement, au 1er janvier par le Pape Grégoire XV qui avait pour volonté de simplifier le calendrier des fêtes religieuses.

Quel est le premier pays à fêter le Nouvel An ?

Tous les pays n’entrent pas en même temps dans la nouvelle année, quand il est 12h en France, il est 19h à Hong Kong et 22h à Sydney. Le monde étant découpé en 24 fuseaux horaires, chaque heure il est minuit quelque part.

Si l’on prend comme ligne de référence le Temps Universel Coordonné (UTC), ce sont les Néo-Zélandais qui fêtent le jour de l’an en premier.

Quel est le dernier pays à fêter le Nouvel An ?

S’il y a des premiers, il y a toujours des deniers… Les habitants qui fêteront le Nouvel An en dernier sont ceux d’Hawaï et de la Polynésie française.

 

DOSSIERS SPÉCIAUX