×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Elections municipales : L’ISIE pose ses conditions et ouvre le débat

  • Elections municipales : L’ISIE pose ses conditions et ouvre le débat

Femmes Maghrébines
En la présence des différents représentants des partis politiques, de la société civile, du gouvernement et de l’Assemblée des Représentants du Peuple, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a organisé une table ronde au cours de la journée du 17 septembre 2015 portant sur le calendrier des élections locales.
Le chef du gouvernement, Habib Essid, a inauguré la séance en présentant les travaux menés par son équipe dans le cadre des élections municipales. On aura donc appris que le ministère de l’Intérieur a mené d’importantes études qui ont été présentées devant deux Conseils ministériels restreints.
Après discussions, ces études serviront au Conseil ministériel de mettre en place des projets de lois relatifs aux municipales et de les soumettre au Parlement pour le vote des députés.
De son côté, Chafik Sarsar, président de l’ISIE, a tenu à insister sur la délicatesse et l’importance des municipales. Dans ce sens, il a indiqué que l’Instance a mis en plus un retro-planning qui expose les conditions nécessaires si l’on souhaitait que les élections municipales se passent à la fin de l’année prochaine.
Voici, comme l’a indiqué Chafik Sarsar, le calendrier de l’ISIE :
-Mise en place des municipalités et des Conseils municipaux ( nécessaires pour que tous les Tunisiens puissent participer aux élections): avant le 23 octobre 2015.
-Ecrire et déposer à l’ARP du projet de loi relatif à la loi électorale : le 10 novembre 2015.
-Lancement du débat sur le projet de loi à l’ARP : 15 décembre 2015.
-Le 4 avril 2016 : la date la plus importante à laquelle doit absolument être publié le code électoral sur le JORT.
-Enregistrement des électeurs : le 3 juillet 2016 date de la clôture.
-Enregistrement des candidatures : du 18 août 2016 au 27 août 2016.
-Campagne électorale ouverte pendant 21 jours à partir du 8 novembre 2016 (en comptant le jour du silence électoral).
-Annonce des résultats: le 2 décembre 2016.
Après avoir exposé les différents points-de-vue de l’ISIE quant au déroulement des élections municipales, les journalistes ont été priés de quitter la salle afin que le débat entre les différents participants débute.
Dans une déclaration accordée à Femmesmaghrébines.com, le chef du mouvement d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a indiqué que l’ISIE a fait du bon travail tout en saluant le fait que l’Instance ait pris l’initiative d’organiser un large débat regroupant toutes les tendances politiques.
Commentant les derniers limogeages effectués par le ministère des Affaires religieuses, le chef islamiste a indiqué qu’il s’agit ici de pratiques rappelant celles de l’ancien système et qui peuvent être mal-interprétées par les jeunes.
De son côté, la secrétaire-générale du parti Al Jomhouri, Maya Jeribi, nous a expliqué qu’elle estime que le plus important que les dates et le calendrier est le mode de scrutin qui sera employé lors des prochaines élections.
En effet, pour madame Jeribi, la condition pour que les élections municipales garantissent leur aspect transparent est le code électoral qui sera issu de l’ARP. ‘Lors des élections de 2014, on a malheureusement rencontré plusieurs effractions relatives à l’utilisation de l’argent sale et de la corruption. Aux élections locales et municipales, il faut que l’on évite, au maximum, ce genre d’incidents parce que nous ne savons que trop bien que les municipales sont d’une importance majeure pour la démocratie de proximité et la bonne gouvernance.’
Ghalia Ben Brahim
isie

DOSSIERS SPÉCIAUX