×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Sexus: l'audace d'Henry Miller

  • Sexus: l'audace d'Henry Miller

« Le sexe est une des neuf raisons qui plaident en faveur de la réincarnation. Les huit autres sont sans importance. » Henry Miller
Plein d’auteurs ont traité le sujet du sexe dans leur livre, on essaiera de les découvrir ensemble…
On commence par le romancier américain Henry Miller, parce qu’on m’a dit un jour que pour faire le tour en matière de sexe il faut lire MilMiller.Sexusler. Il est né le 26 décembre 1891 à New York où se déroule son enfance, et mort le 7 juin 1980 à Pacific Palisades (Californie).
Son œuvre est marquée par des romans essentiellement autobiographiques, dont le ton conjugue à la fois désespoir et extase. Miller s’est lui-même qualifié de « Roc heureux ».
Son œuvre a suscité une série de controverses dans une Amérique mécanique et pécuniaire contre laquelle Miller a lutté car, pour lui, le but premier de la vie est de vivre. Il fut largement édité et célébré en Europe, cependant il faudra attendre les années 1960 pour qu’il connaisse du succès dans son pays (surtout dans l’élite américaine francophile et éduquée).
L’œuvre majeure de Miller est sa célèbre trilogie (La Crucifixion en rose ,Sexus (1949), Plexus (1953) et Nexus (1960).
C’est une œuvre de grande envergure qui s’ouvre avec un premier volume intitulé Sexus (le titre est explicite). Cette trilogie prétend être la somme de l’existence de Henry Miller. En réalité, on comprendra qu’il ne s’agit que d’une somme sélective, bien loin de rappeler tous les évènements de la vie de l’écrivain. Les morceaux mis en premier plan sont surtout ceux qui permettent au livre de mériter son titre.
Il se classe dans la liste des 100 meilleurs livres du XXe siècle établie en 1999 par la Fnac et Le Monde.

 Fatma Smida

DOSSIERS SPÉCIAUX