×

Versace s’excuse après que le t-shirt déclenche de vives critiques en Chine

  • Versace s’excuse après que le t-shirt déclenche de vives critiques en Chine

Alors que la crise hongkongaise entraîne désormais un pilonnage quotidien des médias chinois à l’encontre des contestataires, les trois marques ont dû présenter de plates excuses pour… des tee-shirts laissant supposer que Taïwan et Hong Kong ne feraient pas partie de la Chine.
La maison Versace ne pensait certainement pas que l’un de ses nouveaux t-shirts provoquerait une vague de colère et de polémique sur le marché chinois. Pourtant, il s’agit d’un simple t-shirt blanc avec des écritures sur le dos. Plusieurs villes accompagnées de leur pays sont listées en deux colonnes. Le problème ? La place qui y est donnée à Hong Kong et Macao par rapport à la Chine. Alors qu’on peut y lire notamment « Roma – Italy », « London – UK » ou encore « Beijing – China », la source des ennuis réside dans le « Hong Kong – Hong Kong » ou encore le « Macau – Macao », soit le fait d’avoir mis Hong Kong et Macao sur le même pied que la Chine, l’état souverain.
Lundi, le Français Givenchy et l’Américain Coach étaient à leur tour dans le viseur pour des affronts similaires : des tee-shirts pouvant laisser croire que Hong Kong, mais aussi Taïwan, seraient des territoires indépendants, alors que Pékin continue de revendiquer sa souveraineté sur l’île gouvernée séparément depuis 1949.

DOSSIERS SPÉCIAUX