×

Mon mari ne me fait plus l’amour !

  • Mon mari ne me fait plus l’amour !

Par  Rana HAMROUNI 

Sex Therapist & Life Coach-

 

« Mon mari ne me touche plus depuis longtemps, je crois même que, la dernière fois, il a simulé. Il ne m’embrasse plus, en dehors du matin, et se tient à l’autre bout du lit quand j’y suis. Pourtant, il dit m’aimer encore.»

Votre couple illustre bien la différence qu’il peut y avoir entre amour et excitation sexuelle. Parfois, au fil du temps passé ensemble, l’amour se transforme en une sorte de lien familial, quasiment fraternel, qui rend très gênant d’entretenir des rapports trop intimes.

La difficulté, évidemment, c’est lorsqu’un seul des deux membres du couple éprouve cette sensation. Il ne sait pas toujours bien l’analyser et elle le rend généralement malheureux, car il a peur de perdre son partenaire. Pourtant, il ne parvient plus à s’en rapprocher physiquement.

Il faudrait prendre le temps d’en discuter avec votre mari, très simplement, sans lui faire de reproches. Car nul n’a besoin de se sentir coupable de cette situation, mais juste pour savoir si c’est bien ce qu’il éprouve. Et si tel est le cas, vous pourriez essayer de changer d’image à ses yeux en manifestant davantage d’indépendance, en vous montrant séduisante, épanouie et autonome, donnez-lui le moyen de réaliser brutalement qu’il n’est pas en sécurité affective et que ce n’est pas avec sa sœur qu’il dort, mais bien avec sa femme.

Ce que vous devez savoir :

Le désir et l’amour sont deux choses très différentes et non superposables. Bien sûr, l’idéal est de désirer la personne que l’on aime. Mais on peut très bien éprouver du désir pour quelqu’un sans l’aimer. Ou aimer quelqu’un sans éprouver de désir. En effet, le désir n’est pas du tout une preuve d’amour. Ainsi, votre mari peut très bien vous aimer et subir un moment de baisse de désir sexuel.

Les raisons pour lesquelles les hommes ne veulent pas faire l’amour :

  • La dépression est aussi une cause fréquente de baisse de libido. Quand moralement, on va mal, le désir sexuel est souvent le premier élément atteint. S’il n’a pas envie de faire l’amour, s’il ne vous désire pas, ce n’est pas que vous n’êtes pas désirable. Surtout, ne faites pas cette équation destructrice pour votre confiance en vous. Il a peut-être des raisons qui viennent du plus profond de lui et qui empêchent son désir de se manifester et de s’épanouir. Aidez-le à s’interroger pour avancer ensemble. La dépression est la première cause, en fréquence, du manque de désir sexuel. La baisse de libido est la première à apparaître quand quelqu’un déprime. L’élan vital s’éteint, l’envie de faire l’amour s’estompe. Et même quand tout s’arrange, le désir sexuel est le dernier signe à réapparaître. Quand il vous désire à nouveau, c’est bien que sa dépression est guérie.

 

  • La baisse de désir peut venir d’un problème médical. Le premier élément qui peut faire diminuer le désir, ce sont les médicaments. Alors, si votre mari prend un traitement, quel qu’il soit, il faut regarder de près les effets indésirables possibles, et éventuellement, demander à son médecin de changer de traitement si c’est faisable.

 

  • Des anomalies hormonales, abaissement de la testostérone, augmentation de la prolactine, sont également des causes de blocage du désir.

 

  • Des problèmes de santé divers peuvent aussi amenuiser le désir, par exemple, une maladie auto-immune, ou toute maladie entraînant une fatigue intense.

 

  • Les sentiments négatifs peuvent diminuer le désir sexuel. Et chez un homme, la peur est l’un des sentiments négatifs les plus fréquemment en cause. Souvent, il s’agit de la peur de ne pas avoir une bonne érection. Quand un homme craint la panne, il a tendance à éviter les rapports sexuels. Et à affirmer qu’il n’a pas d’envie, afin de ne pas se trouver confronté à un échec. Il peut même en arriver à ne plus ressentir de désir tellement il se sent angoissé à l’idée de paraître ridicule.
  • Au niveau du couple, le sentiment le plus souvent en jeu pour bloquer le désir, c’est le ressentiment. Si votre mari vous en veut pour une raison ou une autre, son désir peut être annihilé.

 

  • La fatigue et le stress : Les hommes peuvent aussi être fatigués! Et la baisse de l’énergie à leur sexualité et à leur libido. Le stress et les astreintes peuvent également bloquer le désir de votre homme.

 

  • C’est personnel : Il voit la vie en noir :Il craint d’être agressif. L’agressivité et le désir sexuel sont liés. Attention, nous ne parlons pas de violence, mais d’être incisif ! En effet, la pénétration est un geste qui va de l’avant. Quand un homme est trop gentil, trop attentionné, qu’il n’ose pas « faire du rentre-dedans », son désir n’a pas de force ni d’énergie. C’est comme s’il avait l’impression que son désir était signe de violence envers vous. Alors il le contient, l’empêche de s’épanouir. Il a besoin d’apprendre à l’accepter et à le canaliser.

Autrement, une émotion négative surpasse son désir. La haine, la colère, la jalousie, la rage, le désespoir, la tristesse, l’irritation… Une de ces émotions négatives le tire vers le fond. Il voit la vie en noir, il est trop mal en point pour laisser le désir faire son œuvre. Sa libido reste tapie au fond de lui, et elle ne resurgira que lorsqu’il aura digéré ses sentiments noirs. La lumière pourra à nouveau briller pour vous. Et son désir s’épanouir. Demain il fera jour…

 

  • La démotivation : Dans un couple, on est deux ! L’homme ne doit pas forcement être lui seul le moteur de votre sexualité. Votre démotivation peut l’avoir à terme découragé. Vos refus ont peut-être réussi à faire baisser sa libido. Votre manque d’intérêt pendant les rapports sexuels peuvent aussi générer la lassitude et un manque progressif d’envie.

 

  • Le manque d’amour :Vote partenaire ne semble plus avoir de désir pour vous. Vous vous demandez si sa baisse de désir n’est pas due à un manque d’amour. Si votre partenaire ne vous aime plus, s’il se détache de vous, ce manque de désir s’inscrira dans un comportement négatif plus global.

 

  • Le manque de confiance en soi: Sans vous en rendre compte, peut-être avez-vous au cours de vos relations sexuels induit une forme de castration, imposé un désir de performance, communiqué des réflexions négatives, critiqué vos câlins. Toutes ces situations engendrent chez votre partenaire une baisse de confiance en lui, et une peur de ne pas être à la hauteur. Donc un rejet des rapports sexuels.

 

  • C’est relationnel : vous l’impressionnez: Si le désir est en berne, c’est peut-être que votre relation traverse une passe difficile. Dans ce cas, ce n’est la faute de personne, mais chacun de vous deux peut agir sur la cause d’origine. Alors, si vous y mettez un peu du vôtre, tous les espoirs sont permis, sa libido va renaître.

Autrement, vous lui faites peut-être peur… Sans en avoir conscience, sans le vouloir, vous l’impressionnez. Il vous trouve trop belle, trop intelligente, il vous place si haut sur un piédestal que pour lui, vous êtes une déesse. Et c’est difficile de se sentir à la hauteur pour désirer une femme qui paraît presque inaccessible. N’hésitez pas à lui montrer vos faiblesses, votre talon d’Achille, il lui sera plus facile de vous considérer comme une humaine qui a besoin d’amour et de câlins.

 

  • Ça vient d’ailleurs : Il a des soucis: Ce n’est pas de sa faute, ce n’est pas de la sienne, et pourtant, son désir fait grève. Et oui, même si vous êtes amoureux, vous n’êtes pas seuls au monde. Il existe des causes tout à fait extérieures à votre couple qui peuvent interférer de manière évidente sur son désir. Pas moyen d’y échapper parfois. Si on les détecte, au moins, on sait à quoi s’en tenir, et on trouve des issues.

 

  • Un abus de pornographie: la surconsommation de pornographie n’est pas forcement bonne pour les relations sexuelles d’un couple. En effet, trop de pornographie déforme la vision de la sexualité. Si votre partenaire abuse de la pornographie, les relations sexuelles « normales » ne lui feront plus envie, il aura besoin de stimulations fortes pour alimenter son désir. De plus si la vague pornographique induit de nouvelles expérimentations, plus « libérées », elle peut aussi renforcer l’angoisse de performance des hommes.

 

  • Votre partenaire a des pratiques sexuelles déviantes: Il peut vous aimer, mais sa sexualité est différente. Si votre partenaire est paraphile (pervers sexuel), il ne peut pas avoir de désir sexuel autrement que dans le cadre de sa perversion (Sado-masochisme, fétichisme, voyeurisme…).

 

Par  Rana HAMROUNI 

Sex Therapist & Life Coach-

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX

instagram takipçi hilesi wordpress adult teması meme büyültme hacklink satış e sigara hacklink