×

Mon chat , Ma solitude et Moi

  • Mon chat , Ma solitude et Moi

« Mon chat adorait venir se mettre entre moi et mon ex, on aurait dit qu’il était jaloux, c’était trop mignon ! Je me rends compte que j’ai oublié le nom de ce garçon ! »

« Toutes les nuits, Oscar — c’est le nom de mon chat — réveillait mon compagnon de l’époque en marchant sur sa poitrine ou sur son visage. Un jour Slim m’a dit : c’est le chat ou moi ! J’aurais bien eu besoin qu’il reste pour m’aider à repeindre l’appartement, mais je lui ai dit : ce sera le chat ! »

Oui, oui c’est ce qui s’est passé. J’ai renoncé à l’homme qui je pensais aimer pour mon chat. Depuis, je suis célibataire, disons que je suis en couple avec mon chat. L’anarchisme sympathique et le regard troublant des félidés nous rappellent souvent qu’ils sont dotés d’une grande intelligence  et qu’ils ne nous côtoient  par pur amour loin d’aucun opportunisme.

Des millénaires de fréquentation des humaines avec les fêlins des histoires surréalistes, allant des pharaons jusqu’à nos jours. Et oui, mon chat, c’estle compagnon de mes dimanches solitaires, prompt au jeu et au ronron réconfortant, il a les trois qualités essentielles qui sont : déféquer dans une caisse,  bouffer tous les jours la même chose et de tourner dans des vidéo LOL. Mon chat, le meilleur ami de la femme fraîchement larguée, bien que souvent ma copine me sort la fameuse phrase : «  ce chat c’est  finalement ton ennemi le plus fourbe ? Il fait partie de ceux qui auréoleraient la main qui les nourrit d’une tenace réputation de « fille au chat » ?

Mais moi, je m’en fou de ce que peux penser mes copains, de toute façon ils ne sont jamais là quand j’ai envie de pleurer et que j’ai envie d’un câlin. Il n’y a que mon chat  qui est là, et ça me suffit largement. Vous savez, quand les trentaines approchent et que vous êtes  concomitamment locataire d’un appartement et propriétaire d’un chat vous n’êtes pas forcément  jugée. Mais à peine entrée dans cet âge, aux yeux de reste du monde, vous fusionnez avec l’animal et mutez en la « fille-au-chat ».

Celle qui habite avec un félin sans autre alternative, celle qui a renoncé à rencontrer l’amour. Notez bien qu’un homme, vivant dans les mêmes conditions sera perçu non comme un vieux garçon n’arrivant pas à se caser, mais plutôt comme un intellectuel mystérieux et romantique. Oui, c’est dégueulasse. Mais ce n’est pas le propos. D’ailleurs je n’ai jamais compris cette contradiction existentielle et totalement sexiste entre « une femme à chat » et « un homme à chat ».

Alors au-delà de tous les inconvénients qui peut y avoir, je m’en fou de l’angoisse, de la solitude et du temps qui passe. Je suis prête à affronter également les sarcasmes de mon entourage, la méfiance naturelle des hommes face à une « fille au chat », et surtout cette image rétinienne persistante qui hante ma mère: celle de la vieille fille, seule, retrouvée trois semaines après sa mort, les orbites vidées par ses félins?

DOSSIERS SPÉCIAUX

instagram takipçi hilesi wordpress adult teması meme büyültme hacklink satış e sigara hacklink