×

Les idées reçues sur l’orgasme Féminin

  • Les idées reçues sur l’orgasme Féminin

 

 

Par Rana HAMROUNI

  Cabinet de Sexothérapie-

Plaisir suprême, jouissance, septième ciel,… L’orgasme est recherché, exigé par tous ! Considéré comme le summum d’une relation sexuelle, l’orgasme demeure un mystère pour beaucoup. Il est non seulement physiologique mais aussi neurologique, psychologique, environnemental et lié à l’histoire propre de chaque personne.

Et les mythes qui entourent ce mot magique n’en finissent pas… Beaucoup d’idées reçues entourent la jouissance suprême. Et rien de nouveau à l’horizon : quand il s’agit de sexualité  féminine, il y a des lacunes et plus précisément : L’orgasme féminin.

Levons le voile sur les 10 clichés les plus connus :

 

1- Orgasme clitoridien ou orgasme vaginal : FAUX !

Le mythe le plus répandu est la différenciation entre les femmes qui arrivent à l’orgasme par la stimulation du clitoris et celles qui le font à travers le vagin, c’est à dire grâce au pénis (ou doigt ou autre).

Il n’existe pas à proprement parler deux orgasmes distincts : Il est important de clarifier que l’orgasme féminin est unique, il est clitoridien, indépendamment de sa provenance. Car le clitoris est la zone du corps présentant le plus grand nombre de terminaisons nerveuses, alors que le vagin à lui seul n’en possède pas plus que la partie interne du bras… d’où la difficulté d’arriver à l’orgasme uniquement par la pénétration et sans stimulation clitoridienne. Ainsi, en stimulant le vagin ou le point G, on stimule également le clitoris ! S’il n’y a pas d’excitation clitoridienne, il n’y aura pas d’orgasme « vaginal ».

Et contrairement à ce que Freud disait, l’orgasme clitoridien n’est pas un orgasme infantile et l’orgasme vaginal un orgasme plus profond et complet. Les sensations orgasmiques ont toutes le même point de départ, le clitoris.

(Revoir mon article précédent : « Honorons le seul organe humain dédié au plaisir : Le Clitoris. » pour plus de détails sur le clitoris)

2-    Le point G n’existe pas : FAUX !

Le point G se situe à quelques centimètres de l’entrée du vagin sur la partie antérieure de celui-ci. Plutôt que de parler de point G, on devrait dire zone G car il s’agit d’une surface pouvant atteindre la taille d’une pièce de monnaie. Chez certaines femmes, la stimulation du point G peut provoquer des sensations orgasmiques très puissantes. D’où l’association de l’orgasme du point G à l’orgasme dit vaginal. Là aussi, l’origine est le clitoris.

3-    Une femme qui n’a pas d’orgasme est frigide : FAUX !

Un dicton féministe estime qu’il n’y a pas de femme frigide, seulement de mauvais amants… La frigidité se définit par une absence de désir et de plaisir, ce terme n’est pas utilisé par les sexothérapeutes et sexologues, mais surtout par les hommes, lorsque leurs partenaires ne parviennent  pas à l’orgasme durant la pénétration.

Si la femme n’a jamais connu d’orgasme, cette « anorgasmie » s’explique par différentes raisons : une éducation rigide et culpabilisant le plaisir, une difficulté à s’abandonner, une méconnaissance de son corps, un partenaire qui ne sait pas stimuler suffisamment son amante, ou des causes physiques  (certaines maladies, des médicaments comme les antidépresseurs, etc.). Si cette absence d’orgasme est la cause de souffrance, il est possible de consulter un sexothérapeute  pour comprendre les causes et améliorer la situation.

4- L’orgasme n’est possible que par pénétration : FAUX !

Certaines femmes peuvent avoir un orgasme sans stimulation génitale grâce aux zones dites secondaires, celles qui comportent le reste du corps par rapport aux zones primaires (la zone génitale et les seins). Cette capacité dépend de la maturité sexuelle, de déterminants sociologiques (éducation, mode d’entrée dans la sexualité), mais toutes les femmes ne sont peut-être pas forcément similaires sur le plan physiologique, tout comme elles ne le sont pas sur le plan psychologique et relationnel.

5- Des rapports sans orgasme sont des rapports ratés : FAUX !

Le sexe ne peut se réduire à une quête vers l’extase. Faire l’amour, c’est le plaisir de la promenade, qu’importe où mène le chemin. Les galipettes les plus sensuelles, les plus belles, les plus intenses ne sont pas toujours celles qui se terminent en apothéose. Il faut profiter de chaque instant érotique partagé sans se soucier de là où il vous conduit. Même si l’orgasme est le paroxysme du plaisir, il n’est pas le seul à en procurer et des étreintes fougueuses sans orgasme sont tout aussi réjouissantes et satisfaisantes. Toutes les femmes n’ont pas d’orgasme systématique, ce qui ne les empêche pas d’avoir une vie sexuelle parfaitement épanouie.

6- L’utilisation d’un préservatif empêche d’atteindre l’orgasme : FAUX !

Il n’existe absolument aucun lien entre les deux, un préservatif n’entravant aucunement l’appareil masculin dans le remplissage de sa fonction ! Si les préservatifs classiques peuvent nuire au plaisir de ces messieurs en les rendant moins sensibles à la stimulation, il n’y a aucune raison pour que les femmes soient gênées par un préservatif. Au contraire même, les préservatifs lubrifiés permettent que la stimulation soit plus douce et le fait que ces messieurs ressentent moins leur permet de tenir plus longtemps, de retarder l’éjaculation et donc d’avoir plus de chance de mener leur dame au septième ciel. Avec des préservatifs conçus pour offrir un maximum de transfert de chaleur entre les corps, vous atteindrez des sommets de plaisir protégé sans entrave !

7- Les femmes ne pensent pas au sexe : FAUX !

On imagine toujours que les hommes sont les seuls à penser au sexe quotidiennement, et à avoir envie de faire l’amour tout le temps… Mais une étude menée par l’application de fertilité « Kindara » a démontré que 53% des femmes ne font pas l’amour aussi souvent qu’elles le voudraient. Les trois quarts des femmes interrogées ont déclaré vouloir avoir des relations sexuelles au minimum trois fois par semaine. On a ainsi à tendance à sous-estimer le désir féminin et son intensité !

8- Les Hommes ont plus besoin de faire l’amour que les Femmes : FAUX !

Le désir de la femme,  sans manifestation extérieure directement visible ni signe apparent de début ou de fin, semble plus difficile à percevoir par rapport au désir de l’homme. Pourtant la pulsion sexuelle est aussi forte et aussi puissante chez l’un que chez l’autre. Elle s’impose aux deux sexes et bouleverse de la même manière. Mais  alors que l’homme bande et éjacule, et que cela se voit, la femme accueille  et éprouve le désir à l’intérieur de son ventre. L’une apparaît mystérieuse, et l’autre pas. La femme est, à l’instar de l’homme, contenante et bouillonnante de sexualité. Son sexe est là, vivant, actif, impatient parfois et aussi chaud que celui des hommes.

9- Les orgasmes multiples sont extrêmement rares : FAUX !

Si les orgasmes simultanés, c’est à dire le fait d’avoir plusieurs orgasmes en même temps, sont effectivement assez rares, en revanche près de la moitié des femmes peuvent connaître des orgasmes multiples, c’est à dire une déferlante d’orgasmes successifs toujours plus intenses. Ce sont le plus souvent les femmes entre 40 et 60 ans qui sont les heureuses bénéficiaires de cette vague orgasmique, car l’expérience et la connaissance de soi sont la clé.

10- « La levrette, baby, c’est The secret pour te faire grimper au rideau » : FAUX !

Désolée, mais il n’y a pas de position miracle pour atteindre l’orgasme. Tout dépend de ce qui mettra la femme le plus à l’aise ! Certaines se sentent belles et puissantes telles des Amazones en pratiquant la position éponyme et partiront ainsi direct pour un aller simple au Septième ciel. D’autres préféreront le confort et le sentiment de protection que leur procurera un bon missionnaire. Bref, la seule recette miracle, c’est de se détendre, de se sentir bien et de se laisser aller en toute confiance.

La sexualité n’est pas une compétition. La sexualité est un besoin et une source de plaisir pour la plupart d’entre nous, et c’est donc à chacune et chacun de trouver ses capacités, son chemin, sa vérité pour pouvoir s’épanouir pleinement ! La sexualité n’est pas un but en soi, mais un voyage.

 

Par Rana HAMROUNI

Cabinet de Sexothérapie-
Facebook : https://www.facebook.com/cabinetranahamrouni/

Instagram : https://www.instagram.com/ranahamrouni/

Site Web : https://ranahamrouni.wordpress.com/

DOSSIERS SPÉCIAUX

Böcek ilaçlama konusunda oldukça olumlu işlere imza atmış bir firmadan bahsedeceğim. böcek ilaçlama haşere ilaçlama fare ilaçlama karınca ilaçlama halı yıkama evden eve nakliyat bmw yedek parça mercedes yedek parça seo nedir seo analiz googlede üst sıraya çıkma gibi kesin sonuçlarla seo çalışmasında kaliteli hizmet veren hacklink adresi www.profseo.co dur. evden eve nakliyat böcek ilaçlama paykasa paykasa bozdurma aradığınız bütün kelimeler sadece burda. instagram takipçi hilesi bypass shell halı yıkama hacklink satış wso shell hacklink
instagram takipçi hilesi wordpress adult teması meme büyültme hacklink satış e sigara hacklink