×

Les bienfaits du sexe : Preuves à l’appui !

  • Les bienfaits du sexe : Preuves à l’appui !

Par RANA HAMROUNI

Sex Therapist & Life Coach-

Regain d’énergie générale, sensation de rajeunir, meilleure santé : le plaisir sexuel agit comme un remède naturel et prolonge la vie. Tout simplement parce que le plaisir de faire l’amour rend heureux, et que l’état de félicité est excellent pour le système immunitaire. Le plaisir physique, source d’énergie, favorise un meilleur bien-être psychologique et émotionnel de l’individu et du couple, mais aussi pour la santé physique.

Voici quelques-unes des conséquences positives et étonnantes de la galipette régulière…

  • Vous aurez l’air plus jeune grâce aux bienfaits du sexe :

Une vie sexuelle heureuse est la clé pour vivre sainement et paraître plus jeune d’après plusieurs recherches scientifiques, et parmi elles, une étude menée sur 3 500 personnes âgées de 18 à 102 ans à l’hôpital royal d’Édimbourg, en Écosse.Cette étude met en avant le fait que ces individus qui avaient au moins 3 rapports par semaine paraissaient 10 ans de moins ! Les chercheurs attribuent ce phénomène à plusieurs facteurs associés à l’activité sexuelle : réduction du stress, plus grande satisfaction et meilleur sommeil.La fontaine de Jouvence au bout du lit…Enfin une antiride efficace !

  • Le sexe booste le système immunitaire permettant à votre corps de mieux combattre la maladie :

Remède de l’hiver ? Selon une étude de l’université de Pennsylvanie, les chercheurs ont interrogé des couples sur leur vie sexuelle puis leur ont donné des tests de salive pour mesurer leur taux d’immunoglobulines, un anticorps qui aide à lutter contre les virus. Et… ceux qui avaient des relations une à deux fois par semaine avait un taux de 30 % plus élevé comparé à ceux qui pratiquaient le sexe moins souvent.Des relations sexuelles une ou deux fois par semaine produisent chez les protagonistes une augmentation de 30 % du taux d’immunoglobuline A, qui renforce votre système immunitaire. Selon les chercheurs, une vie sexuelle active peut même réduire vos risques de cancer, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. En plus, et ce n’est pas négligeable, c’est un remède contre le rhume et la grippe.

  • Le sexe aide à favoriser une bonne circulation sanguine :

Selon une étude britannique parue dans le Journal of Epidemiology and Community Health (suivi de 20 ans), il apparaît que les hommes (même âgés) qui entretiennent des relations sexuelles deux fois par semaine (en moyenne) présentent un risque cardiaque deux fois moins élevé que ceux qui ont des rapports sexuels une fois par mois. Une autre étude montre que le sexe favoriserait une meilleure circulation générale dans le corps, fournissant ainsi tous les organes vitaux en sang et les libérant des toxines. Des relations sexuelles sur une base régulière diminueraient ainsi l’inflammation, réduisant du même coup les risques de maladies cardio-vasculaires.Pendant la relation sexuelle, le rythme cardiaque s’accélère et atteint son apogée lors de l’orgasme. Ceci stimule la circulation du sang, avec un effet favorable sur le système cardiovasculaire.

  • Vous brûlerez des calories grâce à la sexualité :

Le rapport sexuel est une manière (très) agréable de s’offrir une séance de remise en forme. Votre cœur bat plus vite, vous mobilisez de nombreux muscles et vous brûlez environ 5 kcals par minute. Un entraînement sportif léger, mais bon à prendre. Comme tout exercice, les relations sexuelles brûlent du gras et des calories – environ 96 calories par période de 20 minutes pour une personne de 68 kg (150 lb).

  • Le sexe rend intelligent :

On a trop tendance à dissocier sexe et intellect. Pourtant, les deux sont liés, selon une étude de l’Université du Maryland a démontré que faire l’amour permettait de booster la production de nos cellules cérébrales. En multipliant nos orgasmes nous pourrions ainsi augmenter notre quotient intellectuel ! Car la sexualité reste un atout santé indéniable. Il y a non seulement le fourmillement d’hormones sécrétées qui comblent de bonheur et de satisfaction.

  • Le sexe a comme bienfait de calmer le système nerveux :

La respiration profonde que l’on a en plein ébat sexuel est plus lente et plus calme. Cette respiration a des bienfaits sur le stress et c’est tout le système nerveux qui en profite. Le système parasympathique, qui régule l’organisme dans son ensemble, est aussi renforcé. Cela permet de prévenir les infections bactériennes et les virus.

  • Le sexe favorise une bonne santé du cerveau :

Faire l’amour, c’est déclencher une pluie de neurotransmetteurs dans le cerveau. L’ocytocine, la sérotonine, la dopamine, la testostérone (même chez la femme) et plusieurs autres hormones vitales sont sécrétées, activant ainsi les activités cérébrales. C’est donc toutes les capacités d’apprentissage qui sont bonifiées : la pensée et la mémoire.

  • Le sexe a comme bienfait de combattre l’insomnie :

Vous avez déjà remarqué que vous vous endormiez plus rapidement après une relation sexuelle ? Vous ne rêvez pas ! Après avoir fait l’amour, encore plus si l’on a atteint l’orgasme, le corps sécrète de la prolactine, l’hormone responsable de la relaxation et du sommeil. C’est ce que nous dit Sheenie Ambardar, psychiatre à l’université de West Hollywood. La proximité avec votre partenaire permet aussi de calmer le stress et de favoriser un sentiment de confort et de confiance, ce qui favorise un sommeil réparateur, même lorsque l’on souffre d’insomnie.

  • Le sexe a comme bienfait de diminuer la douleur :

Selon une étude de l’université du New Jersey, un orgasme peut soulager la douleur parce que les endorphines ne procurent pas qu’un sentiment de bien-être, mais augmentent le seuil de résistance à la douleur.L’excitation sexuelle sans orgasme aide aussi.

« J’ai mal à la tête » pourrait bien devenir une bonne raison de faire l’amour… Les hormones que l’on sécrète lors d’une relation sexuelle et après un orgasme aideraient à diminuer les douleurs chroniques. En effet, selon une autre étude conduite par une clinique médicale de l’Illinois, spécialisée en migraines, les endorphines sécrétées pendant une relation sexuelle auraient les mêmes vertus que la morphine sur les personnes atteintes de migraines et de maux de tête sévères.

Pendant les rapports sexuels, notre corps libère de l’ocytocine, une hormone dont le niveau augmente jusqu’au moment de l’orgasme. La production d’ocytocines va stimuler à son tour la sécrétion de la dopamine et d’endorphine, ces hormones du plaisir et du bien-être. D’où une moindre sensibilité à la douleur. Le professeur et sexologue émérite Beverly Whipple, de la Rutgers University dans le New-Jersey, a constaté le phénomène chez des femmes. Il note que chez les femmes qui se masturbent jusqu’à l’orgasme, « le seuil de tolérance à la douleur s’élève de près de 75 % pour cent ».

  • Le sexe peut favoriser un meilleur équilibre hormonal :

L’explosion d’hormones qui se produit dans le cerveau et dans tout l’organisme humain lors d’une relation intime ou sexuelle est non seulement agréable, mais aide aussi à réguler tout le système hormonal. Une vie sexuelle saine et active, pratiquée avec confiance et bonheur, aide donc à favoriser un meilleur équilibre hormonal, ce qui est non seulement bon pour la santé, mais aussi pour le moral.

  • Le sexe protège contre le cancer du sein :

Grâce à l’ocytocine, l’hormone du bonheur, les femmes dont les seins sont régulièrement caressés risquent moins d’être atteintes d’un cancer du sein, selon les experts. L’ocytocine, qui contribue à une sensation d’euphorie et de bien-être, atteint son niveau maximum dans le sang au moment de l’orgasme.

  • Le sexe a comme bienfait de protéger contre le cancer de la prostate :

Une étude australienne a en effet démontré que les hommes qui éjaculent fréquemment sont moins à risque d’être atteint d’un cancer de la prostate. Selon les experts, 21 éjaculations par mois réduiraient le risque de cancer de la prostate de 33 %.

Selon une autre étude récente, les hommes qui éjaculent en moyenne au moins 21 fois par mois (pas forcément après pénétration) présentent moins de risque de souffrir d’un cancer de la prostate en comparaison de ceux qui éjaculent maximum 7 fois par mois. Mais ce n’est évidemment pas le seul facteur de risque de ce cancer.

  • Le sexe favorise un bon fonctionnement de la vessie chez la femme :

Près de 30% des femmes connaissent tôt ou tard un affaiblissement des muscles du plancher pelvien, qui peut mener à de l’incontinence urinaire parce que ces muscles, qui se détendent pendant la miction, maintiennent également la vessie en place. Une vie sexuelle active constitue un entraînement idéal pour ces muscles, parce qu’ils se contractent pendant l’acte et lors de l’orgasme, ce qui les renforce et permet de surcroît de procurer plus de plaisir.L’orgasme, qui provoque la contraction des muscles de la région pelvienne, est une excellente façon de renforcer le système urinaire chez la femme.

  • Le sexe a le bienfait de favoriser une sensation de bien-être :

Les rapports sexuels favorisent autant la santé sexuelle et reproductive que le bonheur. Dans une étude américaine portant sur plus de 1 800 sujets, les chercheurs ont trouvé que l’orgasme entraîne des montées d’ocytocines et d’endorphines (qui ont un effet sédatif réel), ce qui explique pourquoi l’on s’endort souvent après avoir fait l’amour et que l’on sent un grand sentiment de bien-être.

  • Le sexe aide à réduire le stress et l’anxiété :

L’explosion d’endorphines qui se produit dans le cerveau lorsque l’on atteint l’orgasme aide le corps à relaxer et à atteindre un niveau de bien-être bien plus durable que l’on pense. Cette sensation de bien-être aide donc à diminuer le niveau de stress, et même, à long terme, d’anxiété.

  • Le sexe augmente la libido :

Avoir des relations sexuelles régulièrement favorise une bonne libido. Le fait de faire l’amour souvent donnerait en effet le goût d’avoir des relations sexuelles de façon régulière. Il s’agit aussi d’une réaction physique puisque le corps, habitué à avoir des relations intimes et de la stimulation sexuelle, augmente la lubrification vaginale, favorise la circulation sanguine dans les parties génitales et accroît l’élasticité des muscles. Tout cela permet ensuite d’avoir une vie sexuelle encore plus agréable.

  • Le sexe rend de bonne humeur

Les amoureux se sentent optimistes, rajeunis, plein d’allégresse, voire euphoriques. Ce sentiment s’accompagne d’une augmentation de la sécrétion de sérotonine, une hormone qui régule les troubles de l’humeur.

  • Le sexe vous rend belles et attirantes mesdames :

Bonheur et plaisir (tout particulièrement le plaisir sexuel) favorisent la production d’œstrogènes et d’ocytocines, l’hormone de l’attachement, libérée dans le cerveau à chaque fois que vous touchez une personne aimée. Ces hormones améliorent l’irrigation de la peau, favorisent la production de collagène naturel. La peau est plus souple, plus éclatante et mieux protégée contre le vieillissement.

Et bonne nouvelle, plus vous faites l’amour, plus vous serez attirante. En effet, explique docteur Sylvain Mimoun, « plus une femme fait l’amour, plus elle se sent bien dans sa peau, plus elle se trouve belle, plus elle est attirante ! » Un excellent cercle vicieux !

  • Le sexe booste votre féminité

Il n’y pas à dire, quand on a un amant (notre mec ou juste un amant), on a envie de prendre davantage nous soin de nous, d’être encore mieux dans notre peau et féminine (un bon parfum, une épilation qui nous plait, etc.). Bref, de moins se « laisser aller ». Qui n’a pas connu des périodes de célibat où on se transforme en mamie pas sexy (proche de l’attaque quand on se regarde dans un miroir). Le truc qu’on évite spontanément avec un homme dans les parages…

  • Le sexe est bon pour le moral :

Selon le psychiatre et sexologue Jean-Roger Dintrans, la sexualité permet de développer le sentiment de conscience de soi et de renforcer l’identité et l’estime de soi. Il s’agit d’une excellente façon d’exprimer et de combler nos besoins, nos désirs, nos émotions et nos humeurs. Tout cela est très bénéfique pour le moral et pour une bonne santé mentale.

  • Vous vivrez plus vieux si vous avez souvent des relations sexuelles :

Une étude longitudinale menée au Pays de Galles a examiné le rapport entre la mortalité et la fréquence des actes sexuels. Les chercheurs ont trouvé que le risque de décès, quelle que soit l’année donnée, était 50 % moins élevé chez les hommes qui avaient des rapports sexuels deux fois par semaine ou plus que chez les hommes qui en avaient moins d’une fois par mois. Et même en ajoutant les paramètres de l’âge, de la classe sociale et du tabac, l’étude en a conclu que plus on avait de rapports sexuels, mieux on se portait.

 

Conclusion :

Les bienfaits du sexe dépassent le simple cadre de la chambre à coucher. Faire l’amour est bon pour la santé physique et morale (l’estime de soi et sentiment de bonheur), à en croire ces résultats scientifiques plutôt surprenants.

Une vie sexuelle épanouie pourrait en effet influer positivement sur notre quotidien et nous apporter d’étonnants bienfaits dans des domaines qu’on n’aurait pas imaginés. Alors, qu’attendez-vous

 

DOSSIERS SPÉCIAUX

instagram takipçi hilesi wordpress adult teması meme büyültme hacklink satış e sigara hacklink