×

Femme Tunisienne : vers une vraie indépendance ? !

  • Femme Tunisienne : vers une vraie indépendance ? !

 

Par Rim OUERGHI – 

Une étude publiée récemment sur journal « le Monde »,  a prouvé que la femme passe 40 heures par semaine jugées incompressibles du travail à la maison. Décomposées en moyenne en 8h30 de cuisine, 6h30 de rendez-vous médicaux, 8h30 de ménage, 5h30 de voiture, 5h30 d’aide aux devoirs et enfin 4h30 de lessive. A part son travail à l’extérieure (généralement régime 40heures), voila que la femme assume concrètement un double travail, et c’est tout à fait normal qu’elle ne trouve plus le temps pour s’occuper d’elle-même.

Cependant ce cercle vicieux qui fait de nous de véritables athlètes qui ne s’arrêtent jamais de courir derrière le temps, ne peux qu’aggraver la situation. La fatigue nous vide et nous risquons de nous retrouver après quelques années comme des machines sans âmes.

Acheter du temps !! Oui c’est possible 

La solution est pourtant facile : acheter du temps !! Oui c’est possible. Aujourd’hui  nous devons penser à mettre en place un vrai « pacte familial » pour que la femme puisse se libérer du temps à faible valeur ajoutée pour ne garder que les vrais moments importants à ses yeux.

 

 Comment ?  La femme doit aujourd’hui apprendre à  se replacer au centre de son écosystème, celui qui harmonise carrière, écologie personnelle et patrimoine financier. Ceci passe impérativement par commencer d’accepter  de lâcher, de reconnaître cette « incompétence logistique » humaine, d’ arrêter de vouloir être la « Super Women » parfaite et idéale, de déléguer, et c’est le premier pas essentiel vers une vraie indépendance !

 

S’investir sur soi !!! 

 

Etre une maman, veut dire que tout passe avant elle, même s’il s’agit d’un check- up chez le médecin, elle doit s’assurer d’avoir tout payer, tout régler pour qu’elle puisse se permettre ce « luxe » qui n’est pas du tout un luxe.

Non, arrêtons de nous culpabiliser : aujourd’hui, chaque femme doit allouer une somme d’argent pour elle même, non seulement « parce qu’elle le vaut bien » mais aussi parce que cela va lui permettre de se libérer du temps pour SOI MÊME ! de réseauter, de lire, de mieux comprendre les cercles d’influence de son environnement personnel ou professionnel, …, ou tout simplement se ressourcer en pratiquant un sport ou en s’adonner à ses passions !

DOSSIERS SPÉCIAUX